Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
24/08/2017

Focus sur le parcours
de la LG

Le départ est donné à 3h00 depuis le stade Pierre de Coubertin à Lausanne. La première partie s’effectue au bord du Lac Léman en plein cœur de la nuit, vous apercevez les lumières des villes de la rive opposée et le clapotis de l’eau vous accompagne jusqu’à Tolochenaz.
 
Au km12, vous laissez le lac derrière vous pour entrer dans les terres et entamer les premières côtes du parcours. Vous longez le joli sentier de la Truite, puis traversez champs et vignes avant de rejoindre le Parc Pré Vert du Signal de Bougy (700 m) aux premières lueurs de l’aube avec un somptueux panorama sur le lac et les Alpes voisines.
 
Accompagné par le lever du soleil, vous continuez votre progression entre champs et bois pour rejoindre Saint-Georges. Depuis ce petit village niché au pied du Jura, ce sont 550 mètres de dénivelé positif sur 4 km au cœur de la forêt qui vous attendent pour atteindre le Crêt de la Neuve (1494 m) d’où vous bénéficiez d’une vue toujours aussi époustouflante.
 
Du km 47 au Km 59 vous évoluez sur les crêtes du Jura entre prairie, pâturage et forêt. Vous découvrez les fameux murs de pierres sèches, éléments caractéristiques des pâturages du Haut Jura.
 
Arrivée à Saint-Cergue, c’est plus de la moitié du parcours que vous avez effectué. Après un ravitaillement salvateur et les encouragements du public, les choses sérieuses reprennent avec une montée en « directissime » le long d’une des pistes de cette petite station de ski jurassienne. L’ascension continue jusqu’à la Dôle (1677 m), plus haut sommet de la course, facilement repérable de loin grâce à sa grande boule blanche qui renferme un radar pour l’aviation et une station météorologique. C’est un panorama incroyable à 360 degrés que vous découvrez depuis ce sommet, vous voyez alors tout le chemin parcouru depuis Lausanne et découvrez la fin du parcours. Le jet d’eau vous fera de l’œil, mais il faudra encore patienter avant de le voir de plus près. S’ensuit une belle descente technique qui vous amène 1000 mètres plus bas jusqu’à la Rippe.
 
Un nouveau ravitaillement bien mérité vous permet de reprendre des forces avant une incursion de 15 km dans le Pays de Gex. Les hauteurs du Jura sont désormais loin, mais ce n’est pas pour autant que les montées disparaissent. C’est une première bosse de 250 mètres de dénivelé qui vous attend avant d’atteindre le village de Vesancy où vous pourrez admirer son château médiéval, puis une deuxième bosse pour gravir le Mont Mussy (700 m). Le passage de la frontière au km90 s’effectue par le bucolique pont de Grilly qui enjambe la Versoix. Cette dernière partie de parcours est roulante et vous fait découvrir le charmant sentier de la Versoix. Genève se rapproche, mais vous êtes toujours au cœur de la campagne. Le ravitaillement du château de Penthes, à proximité des Nations Unies, vous permet de reprendre quelques forces avant la descente vers la rade et les 4 derniers kilomètres de course. Vous arrivez au cœur de Genève par les magnifiques parcs qui bordent le lac. 
 
Le parcours de cet ultra se termine au niveau des Bains des Pâquis. Le public, les bénévoles et l'organisation sont présents pour vous applaudir à votre arrivée. Si le cœur vous en dit, n’oubliez pas de glisser votre maillot de bain dans votre sac coureur pour vous rafraîchir dans l’eau du lac !